Soutien au Pompiers de Granby

Les pompiers de Granby sont sans contrat de travaille depuis décembre 2012, mais les parties n’en sont encore qu’au premier point de discussion!
Le syndicat et direction ne s’entendent pas sur l’imposition d’un taux de présence obligatoire aux incendies, ni sur la façon de le calculer.

Avec un salaire moyen de 15 000$ par an, les pompiers de Granby sont dans l’obligation d’avoir un second emplois. Certain employeur empêche, avec diverse raison, les pompiers a temps partiel a quitté leur travaille pour se déplacé sur un incendie.

«Normalement, en 2, 3, 4e alarme, il y a trois feux en moyenne par année. S’il y en a deux là-dessus où je suis à mon emploi principal, selon le calcul avec lequel on avait une entente, j’aurais 66% de présence au feu parce que je ne peux pas y aller. De la façon dont la Ville le compte, il reste un feu sur le calcul et si je le manque je suis à 0% et je perds mon emploi», a explique le président des pompiers de Granby Sylvain Piteau au journal l’express au mois février.

Plusieurs municipalité semblable a celle de Granby font appel a un service incendie a temps plein, ce qui permet une meilleur gestions des ressources qui seront présent de façon certaine sur les interventions.

1383148_10202935450581295_3844763460871024173_n

Share
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *